author Publié par incwo Sun, 05 Apr 2009 20:50:00 GMT

Nous avons lancé cette semaine "C'était mieux après", une mini-série hebdomadaire de 20 épisodes, pleine d'humour et de bonne humeur, pour découvrir et mieux comprendre nos applications en ligne : entreprise-facile.tv

Episode 1 : j'ouvre mon compte

M. Diry, fondateur de la société Diry Transport, souhaite ouvrir un compte : que va t-il faire ? Regardez la vidéo

Découvrez également l'histoire de cette entreprise et de ses collaborateurs : son fondateur, son commercial, sa comptable : qui sont-ils ? D'où viennent-ils ?


author Publié par incwo Thu, 19 Mar 2009 11:55:11 GMT

Début mars, les professionnels des applications en lignes dites SaaS (Software as a Service), comme celles proposées par entreprise-facile, se réunissaient à la CCI de Paris, à l'occasion du Forum SaaS /ASP et du 3e trophée du SaaS.

Ce concours récompense une solution nouvelle, originale et pratique, outil de gestion de l'entreprise, en SaaS.

Sur 27 participants, entreprise-facile se classe deuxième de ce concours, marquant ainsi l'adéquation de nos applications aux évolutions du marché et aux besoins des entrepreneurs.

Félicitations au vainqueur RunMyProcess (solution de modélisation des processus métiers), et aux 4 autres finalistes : 3° Kyriba (solution de gestion des paiements), 4° Qualys (ERP management du risque), 5° Evenium (solution de gestion d'événements), et 6° Google Entreprise (Google Apps)


author Publié par incwo Tue, 24 Feb 2009 17:24:24 GMT

Disponible à partir d'aujourd'hui, tous les tableaux de bord de votre bureau virtuel sont repris sur la version mobile pour iPhone.

Retrouvez-les dans le menu consultation/rapports. Actuellement vous y trouverez le tableau de bord Financier et le tableau de bord Commercial, et à mesure que de nouveaux tableaux de bord seront ajoutés au bureau virtuel, ils le seront simultanément dans l'iPhone.

De quoi avoir rapidement une vue synthétique de votre activité, sous toutes les coutures !


author Publié par incwo Fri, 20 Feb 2009 13:01:31 GMT

La semaine dernière nous l'avions annoncé, le voici : le tableau de bord commercial.

Ce tableau de bord, disponible immédiatement sur le bureau virtuel, reprend les informations suivantes :

  • Les nouveaux contacts du mois
  • Les actions commerciales du mois (ajout de note sur un dossier commercial, modification d'une adresse, d'une tâche liée à un client, etc.)
  • Le montant des devis du mois
  • Le montant des affaires signées ce mois
  • Le montant des affaires signables ce mois
  • Le nombre total de livraisons du mois
Bien sur tous ces indicateurs sont comparés au mois précédent.

A ces indicateurs s'ajoutent deux listes : vos prochaines actions commerciales à faire, et les clients, sociétés ou dossiers commerciales modifiés récemment. Ainsi cette page réunit la base pour se situer dans l'action commerciale, et... décider de la suite.


author Publié par incwo Thu, 12 Feb 2009 11:02:49 GMT

Vous avez été nombreux à nous demander de meilleurs tableaux de bord. Alors découvrez à partir de maintenant sur votre Bureau Virtuel le nouveau tableau de bord financier. Ce tableau liste votre facturation et vos dépenses du mois, l'évolution par rapport au mois précédent, votre chiffre et dépense depuis le début de l'années, ainsi que le total de vos impayés à collecter et de vos dépenses à payer.

Ce tableau de bord est également le point central où vous retrouverez tous les liens vers les fonctions de gestion financières : création de facture ou de dépense, analyse de l'âge des impayés, suivi des factures à envoyer au client, etc.

Aidez-nous à rendre ces tableaux les plus efficaces pour votre pilotage ! Dans les cartons nous avons déjà prévu de calculer votre facturation moyenne mensuelle, votre burn rate moyen mensuel, et de vous indiquer par exemple ce que représentent vos impayés à collecter en nombre de semaines de trésorerie, etc. Toutes vos remarques sont bienvenues, n'hésitez-pas !

Ces tableaux vont arriver dans les jours qui viennent sur nos applications de facturation et de gestion pour auto-entrepreneur.

Puis, nous annoncerons des tableaux de bord pour le suivi de vos ventes, pour la gestion sociale, pour la gestion de projet, et enfin pour votre propre activité personnelle dans l'entreprise.


author Publié par incwo2 Tue, 03 Feb 2009 09:00:00 GMT

Julien Mechin est le fondateur de cre'ads, une plateforme collaborative de créations graphiques et publicitaires. Vainqueur de l'édition 2008 du concours d'idées d'entreprise, il en est cette année le parrain : l'occasion de faire, avec lui, le point sur son parcours et sur le concours.

1/ Comment vous est venue l'envie d'entreprendre et de créer cre'ads ? Mon envie d'entreprendre est née de plusieurs expériences dans de grandes structures rigides et bureaucratiques. Je souhaitais voler de mes propres ailes et mettre en oeuvre mes propres idées. J'ai donc choisi d'intégrer une formation d'entrepreneurs (le MS Innover Entreprendre de l'ESCP EAP), ce qui m'a permis de mettre au point Cre'ads.

2/ En quelques mots, pouvez-vous nous présenter votre activité et les particularités de votre concept ? Quel entrepreneur n'a jamais eu de difficultés pour trouver un nom de société original et efficace ? Pourquoi ne pas organiser un brainstorming géant sur internet ? Cre'ads est la première agence de communication participative. Notre mission est de centraliser la créativité des internautes pour la mettre au service des entreprises. Nous organisons tous types de concours, pour la création de nom, slogan, logo, design, et bientôt vidéo;

3/ Comment le concours d'idées du salon des entrepreneurs, vous a permis de vous lancer ? En quoi un concours est-il pour un créateur une belle opportunité à saisir ? Quels conseils donneriez-vous pour bien préparer et réussir un concours ? Lors de l'édition 2008 du salon des entrepreneurs, notre concept s'est distingué parmi plus de 300 projets. Devenir "lauréat du salon des entrepreneurs" a été pour nous une vraie carte de visite pour trouver nos premiers clients. Je conseille à chaque entrepreneur de participer à un maximum de concours car cela permet d'affiner son business plan, et en cas de victoire, la visibilité est immédiate. Par ailleurs, je souhaite rassurer les entrepreneurs qui ont peur que leurs idées soient "volées". Sachez qu'une idée seule ne vaut rien, et seule son execution et sa mise en oeuvre vous permettront d'en tirer profit. Participer à un concours de ce type représente une vraie opportunité de discuter de son idée, et de la faire murir.

4/ Cette année, vous êtes parrains de l'événement : pouvez-vous nous présenter ce concours ? A qui est-il destiné ? Comment s'inscrire ? Pour encourager les entrepreneurs, nous avons décidé de donner suite au concours que nous avons remporté en 2008, en co-organisant avec le Salon des entrepreneurs, l'édition 2009 du concours d'idées de création d'entreprise. Ce concours s'adresse à tous les porteurs de projet qui peuvent s'inscrire directement sur le site du concours : www.creads.org/concours-entrepreneurs/ ou bien venir participer sur le stand 256 du salon, qui se tiendra les 4 et 5 février 2009 au Palais des Congrès de Paris. Le lauréat recevra un chèque de 1000 €, ainsi qu'un naming et un logo pour sa société.

5/ En tant qu'entrepreneur, quelles difficultés avez-vous rencontré lors du développement de votre projet ? Quels moyens avez-vous déployé pour les résoudre ? Quelles recommandations donneriez-vous pour les éviter ? Fonder et lancer une société est un projet de vie qui demande un investissement sans limite en temps. Dans ces conditions, il est difficile de conserver une vie personnelle équilibrée. Il est important de se fixer des règles de vie pour rester performant à long terme. Par ailleurs, l'entourage de l'entrepreneur doit absolument être averti et sensibilisé à cette situation.

6/ Quels conseils donneriez-vous à un créateur d'entreprise qui souhaite démarrer une activité ? S'entourer des bonnes compétences, réflechir à deux fois au business plan et foncer !


author Publié par incwo Sun, 25 Jan 2009 15:20:18 GMT

Nous vous l'annoncions, c'est prêt ! nous lançons gestion-auto-entrepreneur.com, application en ligne pour une comptabilité simplifiée et réservée aux auto-entrepreneurs.

A l’image du statut simplifié, l’auto-entrepreneur doit tenir une comptabilité allégée, comprenant les opérations de ventes et d’achats classées de manière chronologique.

- Le module de facturation inclut la gestion de la franchise de TVA - A l’impression, les mentions légales apparaissent automatiquement sur les factures - L’application permet également de conserver les justificatifs d'achats et de ventes, demandés en cas de contrôle fiscal. Tout document relatif à des frais ou des factures fournisseurs peut être attaché à une écriture dans l’application.

Deux exclusivités : un calculateur de charges et un simulateur de revenus

Le statut d’auto-entrepreneur à des spécificités liées à son régime auxquelles nous devions répondre en terme de facturation, mais au-delà, nous voulions offrir une solution globale pour gérer son auto-activité sans contraintes, prenant en compte les obligations sociales et fiscales du statut et permettant de visualiser les revenus dégagés par ce complément d’activité.

Un volet spécifique et complexe du statut d’auto-entrepreneur est le règlement des charges sociales et fiscales, soit de manière libératoire (au mois ou au trimestre), soit en l’intégrant dans sa déclaration de revenus.

Un module « charges sociales et fiscales » a été conçu pour suivre et assurer le règlement de ces taxes, au bon moment, dans le respect des taux applicables à l’activité exercée et au régime fiscal choisi. Calculé automatiquement en fonction des recettes, l’auto-entrepreneur suit, mois par mois, le montant de charges sociales et fiscales à régler à l’organisme collecteur, évitant ainsi toute erreur sur le montant des impôts à payer. Dès que le paiement des charges est réalisé, l’auto-entrepreneur marque cette opération « payée », et l’application génère instantanément une dépense.

Envisager de se lancer en auto-entrepreneur, c’est aussi se demander combien vous allez gagner personnellement à la fin du mois, d’où l’idée de concevoir un simulateur de revenus.

Que vous soyiez soit un créateur souhaitant tester le marché en toute simplicité avant de vous lancer, un salarié envisageant de commercialiser vos créations sur Internet, ou un retraité cherchant à proposer des services en indépendant, vous pouvez savoir combien cette auto-activité leur rapportera à la fin du mois, grâce au module de simulation de revenus.

Un court formulaire permet de saisir le chiffre d’affaires et les dépenses prévisionnels, de définir le type d’activité et le régime fiscal et social, pour obtenir, en un clic, les revenus mensuels personnels générés par cette activité.

Les tarifs :

Plusieurs formules, avec ou sans tuteur, sont disponibles à partir de 39 € H.T /an, soit 3,25 € par mois, pour gérer l’activité d’auto-entrepreneur et suivre les déclarations de charges sociales et fiscales. Lien : gestion-auto-entrepreneur.com


author Publié par incwo Mon, 12 Jan 2009 09:53:28 GMT

Voici notre première nouveauté de l'année : pour tous ceux qui souhaitent faire leur facturation de manière simplifiée, nous lançons une nouvelle application, accessible sur ma-facturation.com.

Plus simple et plus économique que le Bureau Virtuel (39 E/an, soit 3.25 E/mois !), cette application vous permet de réaliser rapidement vos devis et factures.

L'application est collaborative : vous pouvez toujours inviter votre expert-comptable pour qu'il consulte et télécharge les factures. En outre, vous disposez d'un accès iPhone, pour suivre et relancer vos factures y compris en déplacement !

Pour en savoir plus : www.ma-facturation.com.
Si vous avez déjà un Bureau Virtuel, rendez-vous dans Votre Compte, puis cliquez sur Nouveau dossier, et choisissez un dossier Facturation.

Si vous êtes auto-entrepreneur, patientez encore jusqu'à la fin du mois, nous lancerons notre application de gestion pour auto-entrepreneurs :factures, dépenses, et calcul automatique de toutes les cotisations !


author Publié par incwo Mon, 05 Jan 2009 11:18:14 GMT

Toute notre équipe se joint à moi pour vous présenter nos voeux entrepreneuriaux pour 2009 ! Cette année démarre bien pour les entrepreneurs hésitants, puisque le statut d'auto-entrepreneur va leur permettre de tester leur idée en réduisant les risques avant de décider de se lancer plus franchement.

De notre côté, nous vous préparons un grand nombre de nouveautés pour ce début d'année !

Pour commencer, la communauté d'entrepreneurs s'enrichit : Vous pouvez désormais y déposer les événements que vous organisez, ou bien ceux qui se produisent dans votre région (salons, formations, conférences, etc.). Ces événements doivent être intéressants pour les entrepreneurs, et seront relayés dans les messages que nous envoyons régulièrement, département par département. C'est donc de la visibilité gratuite et ciblée! Cliquez ici pour voir les premiers événements déposés ou ajouter les votres.

D'autres nouvelles arrivent dans les jours qui viennent !


author Publié par incwo Wed, 03 Dec 2008 10:59:50 GMT

Nous ouvrons au premier trimestre 2009 les API d'entreprise-facile. Nous utiliserons pour cela des standards du marché (API XML approche REST) et avons prévu que la plupart des objets que vous manipulez sur le Bureau Virtuel soient disponibles à travers des APIs: factures, contacts, notes, etc.

En pratique cela signifie que vous pourrez faire interagir le Bureau Virtuel avec toute autre application sur lesquelles vous avez des données. Vous pourrez automatiser des traitements. Par exemple : Partager les contacts simplement avec une autre application, ou encore faire en sorte que votre boutique en ligne génère directement les factures dans le Bureau Virtuel. Il sera possible à la fois d'importer des données dans votre Bureau Virtuel, ou bien en exporter depuis le Bureau Virtuel. Tout ceci de manière sécurisée, vous définirez précisément les serveurs qui accèdent aux données.

Nous avons besoin de votre aide pour concevoir au mieux ces interfaces, alors, n'hésitez pas, envoyez nous par mail la description de usages que vous feriez de ces APIs. Pour cela, envoyer un mail à contact@entreprise-facile.com, et mettez API en sujet du mail.


author Publié par incwo Fri, 28 Nov 2008 09:39:18 GMT

Avec l'arrivée toute proche, au 1er janvier 2009, du statut d'auto-entrepreneur, vous serez certainement très nombreux à envisager des activités de complément à votre activité principale. Ou bien à commencer une création d'entreprise sous la forme d'auto-entrepreneur, pour tester le marché sans risque.

Pour ceux qui réfléchissent au télétravail, nous vous conseillons cet ouvrage collectif édité par Cyril Slucky de Cyberworkers : Télétravail : les clés de la réussite. Vous pouvez le télécharger gratuitement en suivant le lien.


author Publié par incwo2 Tue, 25 Nov 2008 11:55:03 GMT

Monsieur Robeau, Bonjour.

Que s’est’il passé depuis la conclusion de votre partenariat avec entreprise-facile en 2007 ? Notre partenariat avec Entreprise-facile s’est beaucoup développé par des interconnexions de nos produits respectifs et par des échanges d’idées très prometteurs pour l’avenir de nos structures. A titre d’exemple, l’outil d’un business-plan en ligne améliore le service pour le créateur d’entreprise et permet de familiariser l’internaute à la dématérialisation des formalités gérées par statutsonline.com.

Où en êtes-vous dans la totale dématérialisation des formalités ? J’ai le plaisir de vous informer qu’un accord vient d’être finalisé avec infogreffe qui a décidé de nous ouvrir ses structures pour permettre le paiement direct par carte bancaire des frais de greffe et l’envoi de l’ensemble du dossier de création par voie électronique. Il reste à mettre les bases de données en relation, ce qui ne devrait pas prendre trop de temps.

Dans combien de temps pensez-vous que cette avancée majeure sera mise en place ? Au plus tard le 31 décembre 2008.

Au niveau gouvernemental, nous savons que vous avez oeuvré pour la simplification des formalités. Pouvez-vous nous donner des indications sur vos interventions ? Depuis l’an 2000, date à laquelle j’ai démarré le projet www.statutsonline.com, je suis entré en contact avec un grand nombre d’administration (Ministère des TPE-PME, Ministère des finances, du budget, APCE, ACFCI, Greffes) où j’ai toujours eu un accueil très chaleureux en présentant le progiciel. Mais l’administration est une machine très lourde avec ses codes, ses procédures et son inertie opposée à la prise de décision rapide d’une entreprise privée. Néanmoins, j’ai été amené à participer à des groupes de travail sur l’élaboration de textes législatifs sur la dématérialisation et à des ateliers de réflexion sur l’amélioration des relations entre l’administration et le particulier.

L’administration reste-t-elle inactive face aux problèmes de simplification ? Non, bien au contraire, certains Ministres sous le gouvernement précédent avaient bien nettoyé devant leur porte et ceux actuellement en charge de notre pays grâce à la volonté de notre Président Nicolas Sarkozy, du Premier Ministre François Fillion et de leurs conseillers, ont une idée pragmatique du problème. Ca avance et ça avance très vite. Un travail en profondeur a été réalisé par Clarisse Reille, chargée de mission auprès d’Eric Besson, d’Hervé Novelli et autres, et son rapport intitulé « La complexité, un mal sournois qui ronge notre économie » chiffre en dizaines de milliards les économies réalisables.

Monsieur Robeau, je vous remercie de votre enthousiasme et de toutes ces précisions.

Le site www.statutsonline.com permet à l’internaute, quelle que soit l’heure et l’endroit dans le monde où il se trouve, d’effectuer la saisie en ligne des données de son d’entreprise et de générer l’ensemble des documents nécessaires à son immatriculation y compris les statuts et le postage par voie électronique au registre du commerce et des sociétés.


author Publié par incwo2 Thu, 20 Nov 2008 09:15:00 GMT

Danièle Gombert et Guy Rutily sont les fondateurs de Ever Solutions. Découvrez leur activité et leur vision de l'évolution de l'informatique dans les entreprises.

1/ Comment vous est venue l'envie d'entreprendre et de créer votre société?

Après presque 30 ans passés comme salariés dans des grands groupes informatiques, nous avons fait le constat, comme beaucoup de personnes dans le même cas, que beaucoup d’énergie et d’argent étaient gaspillés sans impact significatif sur l’efficacité du service rendu et surtout sur l’amélioration du métier. Nous avons alors eu l’envie de créer des services pragmatiques utiles aux entreprises, particulièrement aux petites structures afin de les aider à diminuer sensiblement leurs coûts informatiques.

2/ En quelques mots quel est le concept de votre activité ?

Transformer le PC traditionnel en un simple navigateur afin d’éliminer les coûts d’entretien, les coûts de licence ainsi que les soucis liés aux virus, aux changements de versions des logiciels,….. Notre concept, basé sur le « tout en ligne », se décline sous plusieurs formes à partir d’un socle logiciel commun : bornes Internet, Net Computer, clés bootables pour la sécurité des enfants sur le Web, ….

3/ Avec Net Computer vous révolutionnez l'usage de l'ordinateur et d'Internet pour les entreprises. Le marché est-il prêt pour ce changement ?

Nous sommes persuadés que dans très peu de temps le PC classique va évoluer vers des solutions légères telles que le Net Computer. Mais il faut pour cela que les entreprises adoptent une informatique en ligne. L’évolution est en marche. Tous les grands acteurs du marché, même Microsoft, se positionnent et se font concurrence. Mais il est évident que, malgré une progression certaine des solutions SAAS et ASP en général, la majorité des entreprises éprouve encore des réticences à utiliser une bureautique hébergée, même si une grosse entreprise comme Valeo a franchi le pas avec Google Apps et même si elles sont de plus en plus nombreuses à utiliser des Webmails.

5/ Quelles difficultés rencontrez-vous dans le développement de votre projet ?

J’imagine que vous parlez du Net Computer car pour les autres activités nous sommes sur un marché plus « classique ». Comme vous le faites observer dans votre question précédente, le Net Computer est en avance sur son temps. C’est une réalité. Mais la pénétration du marché est totalement liée à celle des services en ligne : plus vite ceux-ci gagneront du terrain, plus vite le Net Computer se développera.

6/ Aujourd'hui que recherchez-vous pour vous développer ?

Pour ce qui concerne le Net Computer, nous recherchons un ou des partenaires dont les services en ligne permettent d’adresser une entreprise complète. Nous sommes persuadés qu’il existe dès aujourd’hui des métiers qui ne nécessitent pas de logiciel propriétaire installé sur le PC. Je pense à des entreprises de service. Si nous pouvions proposer « le poste de travail de l’agent immobilier » ou « le poste de travail du plombier », nous permettrions à ces entreprises de consacrer 100% de leur temps à leur métier plutôt qu’à s’épuiser à faire fonctionner leur ordinateur ou à dépendre de la disponibilité de leurs proches pour le faire. Le temps d’un salarié, d’un dirigeant ou d’un tiers a toujours un coût.

Pour les bornes, nous travaillons avec des partenaires qui souhaitent déployer nos solutions directement ou indirectement. Ce sont aussi bien des organisateurs de salons, des vendeurs de bornes « physiques », des prestataires spécialisés dans l’affichage d’écrans dans les vitrines ou les espaces publics que des chaînes d’hôtels qui souhaitent des solutions d’accueil ou d’affichage pour leur clientèle.

Enfin, pour nos clés, nous fournissons le moyen physique de connecter les enfants sur une liste blanche de sites et nous travaillons avec des acteurs du marché qui ont suffisamment la confiance de parents pour que ces derniers utilisent, presque les yeux fermés, les listes de sites qu’ils ont préparées à l’intention de leurs enfants. Il peut s’agir d’éditeurs de contenus pour enfants, de fournisseurs proches du monde de l’Education, de groupes de presse pour enfants, …


author Publié par incwo Sun, 09 Nov 2008 16:32:45 GMT

Merci à Bertrand Braux pour sa sympathique visite et son article sur entreprise-facile sur 01net : retrouvez la vidéo "Conversation high-tech" en cliquant sur le lien suivant.

entreprise-facile.com : « ma petite entreprise » en ligne...


author Publié par incwo Wed, 29 Oct 2008 14:46:35 GMT

Vous étiez nombreux à nous faire part de votre frustration quant à la limitation du Bureau Virtuel après un certain volume d'utilisation. Pour autant que nous comprenons cette frustration, nous souhaitons aussi que le bureau soit payant, ce qui est compréhensible de la part de l'entreprise commerciale que nous sommes.

Nous comprenons très bien également la situation dans laquelle se trouve une partie importante des 13.000 d'entre vous qui avez un Bureau Virtuel : vous n'avez pas encore créé, vous êtes en phase de préparation de votre projet, et dans ce cadre il peut paraitre "injuste" de commencer à payer un Bureau Virtuel dont la dépense devrait être logiquement portée par votre future entreprise, ... qui n'existe pas encore.

Alors voici ce que nous avons décidé : le Bureau Virtuel est gratuit à partir d'aujourd'hui pour toutes les fonctions qui concernent la gestion de projet. Ainsi, vous pouvez préparer votre projet d'entreprise sans contrainte de coût : vous pouvez utiliser les contacts, les tâches, les notes, l'agenda, et inviter autant d'associés ou de partenaires que vous le souhaitez. Cela vous permettra de garder une trace de vos idées, du suivi de la concurrence, des discussions sur votre positionnement marketing, sur votre création graphique, de vous fixer quelques échéances et de les suivre, etc.

Vous pourrez également jouer un peu avec les fonctions de gestion d'entreprise: devis, factures, dépenses, notes de frais, feuilles de temps, tableaux de bord de synthèse de tous ces éléments, dans la limite d'un petit nombre de fiches créées (35). Lorsque vous aurez dépassé ce volume, nous vous proposerons de vous abonner, à 15 euros par mois.

Nous espérons que cette nouvelle offre vous permette de bénéficier plus avantageusement de nos services, et qu'ensuite vous vous abonnerez. Rappelons que le coeur du Bureau Virtuel pour nous, consiste à vous fournir des outils simples à prendre en main, adaptés à l'indépendant ou bien à la petite entreprise, pour collaborer et gérer simplement votre entreprise : c'est avec un suivi quotidien des tableaux de bord que nous pensons que les entreprises ont de meilleures chances de réussir. Essayez nos tableaux de bord, ils sont simples, clair, et vous aident à piloter.

Comment bénéficier de cette offre ? Vous n'avez rien à faire. Connectez-vous simplement sur votre Bureau Virtuel, et votre compte de fiches sera réactualisé. Vous retrouverez dans le menu "compteur de fiches", la liste et le nombre de fiches que vous avez saisies, classée en deux groupes : gratuites, et avec abonnement.

Et... comme vous le faites depuis le début, continuez à nous faire part de vos retours, de vos besoins d'évolution, le Bureau Virtuel a énormément évolué depuis le début, et il continue !


Older posts: 1 ... 126 127 128 129 130 ... 140