author Publié par incwo2 Tue, 19 Jan 2010 09:49:00 GMT

Dans le cadre des programmes d’accompagnement proposés sur mon-acccompagnement.com, la première séance est gratuite.

Cette séance a pour objectif de comprendre le contexte dans lequel l’accompagnement est sollicité et d'envisager un programme personnalisé correspondant aux besoins de chaque créateur ou entrepreneur.

Pour demander une première séance gratuite, il vous suffit d’ouvrir un compte et de compléter le questionnaire de présentation. Pour cela, cliquez ici.

undefined

Cette première séance est essentielle pour un échange constructif et efficace ! Les réponses au formulaire de préparation à la séance offriront à votre accompagnateur une vision claire de votre situation et de vos freins, pour vous proposer plus rapidement des solutions adéquates.

La demande de séance gratuite est sans engagement. Ce premier échange est gratuit sans obligation de souscription d’une formule par la suite. Il vous permet ainsi de valider que la solution d’accompagnement que nous proposons correspond à vos attentes et vous laisse libre de vous engager dans une démarche durable par la suite.

 

 


author Publié par incwo Sun, 17 Jan 2010 17:22:00 GMT

A partir d'aujourd'hui, l'application ma-facturation.com s'enrichit !

Cette application permettait jusqu'à présent de gérer son catalogue produit, et de réaliser simplement ses devis et factures

Vous pouvez désormais y gérer vos dépenses, vos décaissements, et votre trésorerie.

C'est l'application idéale pour les auto-entrepreneurs qui migrent vers un statut d'entreprise type EI, EURL, SARL, ou SAS, ou pour les petites entreprises qui n'ont pas de collaborateurs. 

Le tarif est bien sur inchangé pour ceux qui sont déjà abonnés. Pour les autres, nous maintenons encore quelques temps le tarif annuel de 39 euros, puis nous l'augmenterons. 

Pour tester gratuitement : 

Vous avez un compte ? connectez-vous dessus et ajoutez une nouvelle application "ma-facturation"

Vous n'avez pas de compte ? rendez-vous sur "ma-facturation.com" et ouvrez votre compte gratuit !


author Publié par incwo2 Thu, 14 Jan 2010 10:35:00 GMT

entreprise-facile lance mon-accompagnement.com : alliance d’un accompagnateur et d’une interface web pour aider les entrepreneurs à réussir leurs projets

entreprise-facile lance un nouveau service pour aider les entrepreneurs à concrétiser leurs projets et développer leur activité : des programmes d’accompagnement personnalisés associant outils web et des séances de 45 minutes avec un accompagnateur expérimenté.

 

Un service innovant d’accompagnement d’entrepreneurs

www.mon-accompagnement.com est un service en ligne qui aide les entrepreneurs à construire et concrétiser leur projet, à préparer un changement au sein de leur société, à passer un cap ou à gérer une transition.

  • L’entrepreneur est encadré : le service associe une interface de gestion et planification d’actions, à la présence et  soutien d’un accompagnateur par téléphone ou skype. Les accompagnateurs sont des hommes et des femmes, professionnels de l’accompagnement, avec une forte culture entrepreneuriale, et concentrés sur la rentabilité de l’entreprise.
  • Le service est économique : le service est 100% online, avec une interface en mode SaaS, accessible via une simple connexion internet, et des échanges avec un accompagnateur par Skype ou par Téléphone. Une conception qui permet de réduire largement les coûts d’accompagnement et de proposer une solution low-cost, adaptée financièrement aux créateurs et au TPE.
  • Le programme est sur mesure : entreprise-facile propose des programmes d’accompagnement à des créateurs et entrepreneurs, quelle que soit la phase de développement de leur projet ou activité. Chaque programme d’accompagnement est personnalisé pour répondre aux besoins de l’entreprise. 

 

Une solution pour favoriser l’efficacité et l’auto-évaluation

« Parce que la principale question des créateurs ou entrepreneurs est souvent « Comment faire ? », l’application propose une méthode pragmatique et rigoureuse pour répondre aux besoins des entrepreneurs, et les aider à s’organiser avec des outils pour : planifier, faire, mesurer les résultats et réajuster », explique Delphine Favory.

L’interface web permet à l’entrepreneur accompagné de planifier des objectifs et actions liées à sa problématique, et d’obtenir les résultats souhaités, en lui donnant les moyens et savoirs-faire utiles pour les atteindre. Pour cela, l’interface web contient : objectifs, plan d’actions personnalisé, tableaux de bord de suivi des performances, modèles de documents, guides pratiques, etc.

L’application propose également un journal de bord, qui est le carnet du parcours professionnel de l’entrepreneur. Chaque jour, il permet de faire le point sur sa situation et de contrôler, soi-même l’avancement de son projet. C’est un outil de remise en question, un témoignage de son implication, un historique de son parcours et un cadre pour faire le bilan de ce qui marche ou ne marche pas. C’est aussi un lieu pour prendre du recul et résumer ses états d’âme, une soupape pour s’extraire du quotidien et partager avec son accompagnateur des sources de stress ou de conflits qui pourraient nuire à l’efficacité ou à la bonne conduite du projet.

En complément, chaque entrepreneur est suivi par un accompagnateur unique tout au long de son programme, qui l’aide dans la réflexion, dans les choix stratégiques, dans la gestion de problématiques techniques, financières, managériales, ou commerciales. Il est aussi aux côtés de l’entrepreneur pour le soutenir, le motiver, le recadrer sur ses priorités et lui transmettre des clés pour optimiser son efficacité.

 

Des séances de 45 minutes

www.mon-accompagnement.com propose une aide quotidienne par un expert à travers une interface de messagerie et via les séances d’accompagnement régulières par téléphone ou par skype.

Chaque séance dure 45 minutes et est planifiable entre 7h à 22h. Des horaires étendus, adaptés aux contraintes des entrepreneurs, qui parfois comme les créateurs travaillent uniquement le soir sur leur projet, ou comme les solos se déplacent la journée.

 


author Publié par incwo Sun, 10 Jan 2010 13:36:00 GMT

A partir d'aujourd'hui, une nouvelle fonctionnalité est en ligne sur vos applications avec facturation : gestio-auto-entrepreneur, bureau virtuel et ma-facturation. 

Il s'agit de l'analyse de votre catalogue produits en termes de facturation

Retrouvez sur ce bilan annuel tous les produits que vous avez facturés, mois par mois, en montant facturés, et en quantités vendues. 

Si certains ont été facturés dans d'autres monnaies que l'euros, ils apparaitront consolidés en euros dans ce tableau. 

 

Pour essayer cette nouvelle fonctionnalité, connectez-vous sur votre compte


author Publié par incwo Wed, 06 Jan 2010 18:56:00 GMT

Une nouvelle fonctionnalité est disponible à partir de maintenant sur vos applications avec facturation : bureau virtuel, ma-facturation, et gestion-auto-entrepreneur.com.

Elle vous permet de remettre à zéro simplement le compteur de factures, si vous le souhaitez. 

Saisissez vos factures comme d'habitude, et la première facture de l'année sera accompagnée d'un choix :

Si vous cliquez dessus, l'index de la facture sera changé en 00001 : 

 

C'est une option qui disparait bien sur dès que vous ajoutez une seconde facture dans l'année. 

Vous pouvez déjà choisir le numéro de votre toute première facture, cette fonctionnalité est bien sur toujours en place. 

Pour essayez cette nouvelle fonctionnalité, connectez-vous sur votre compte !


author Publié par incwo2 Wed, 06 Jan 2010 09:23:00 GMT

Auto-entrepreneurs, vous avez jusqu'au 31 janvier 2010 pour régler vos cotisations sociales et fiscales correspondant au dernier trimestre de l'année 2009 si vous avez choisi le paiement au trimestre, ou correspondant au mois de décembre 2009 si vous avez choisi de les régler chaque mois.

De manière générale, la déclaration et le paiement des cotisations en fonction de la périodicité choisie sont le 30 avril, 31 juillet, 31 octobre et 31 janvier ou le dernier jour du mois suivant celui auquel le paiement se rapporte, excepté en début d'activité.

En début d'activité :  

  • La première déclaration trimestrielle porte sur la période comprise entre le début d'activité et la fin du trimestre civil qui suit. Exemple, si vous débutez votre activité le 10 janvier, vous réglerez vos cotisations pour la période du 10 janvier au 30 juin, et votre première déclaration sera à réaliser le 31 juillet.  
  • La première déclaration mensuelle porte sur la période comprise entre le début d'activité et la fin du troisième mois civil qui suit.  Exemple, si vous débutez votre activité le 10 janvier, vous réglerez vos cotisations pour la période du 10 janvier au 30 avril, et votre première déclaration sera à réaliser le 31 mai.

Comment faire pour déclarer et régler vos cotisations ?

Au moment de l’adhésion, l’auto-entrepreneur choisit de déclarer et payer ses cotisations et éventuellement l’impôt sur le revenu mensuellement ou trimestriellement. La déclaration et le paiement s’effectuent : 

  • sur www.lautoentrepreneur.fr
  • ou par voie postale auprès du centre de paiement du RSI pour les artisans commerçants ou à l’Urssaf pour les professions libérales.

A savoir :

Les cotisations sociales et les charges fiscales sont calculées à titre définitif et ne font, en aucun cas, l’objet d’une régularisation. Veillez donc à bien déclarer votre chiffre d'affaires total encaissé.


author Publié par incwo2 Tue, 05 Jan 2010 10:05:00 GMT

Emmanuelle Terrier est une jeune maman de deux enfants, qui a profité de sa maternité pour mûrir son projet et développer son auto-entreprise. Diplômée d'une école supérieure de commerce, et après 4 ans de métier d'ingénieur commercial, Emmanuelle Terrier choisit de changer de vie et devient infirmière, métier qu'elle exerce en service de réanimation. "J'en avais assez du combien tu vaux, combien tu crois valoir et combien tu vas me rapporter", confit-elle, "j'avais envie d'autres rapports aux gens". Depuis le 15 juin 2009, elle est aussi la fondatrice de Bambou Eco, une auto-entreprise dont elle nous raconte l'histoire.

 

Comment vous est venue l'envie d'entreprendre et de créer votre auto-entreprise ?

Lorsque j'ai vu des couches lavables en bambou chez une amie, je me suis dit que le bambou était un tissu génial, très doux, mais que je n'étais pas prête aux contraintes inhérentes à l'arrivée des couches lavables, avec l'arrivée d'un enfant. Par contre, j'étais persuadée que le lavable, en lieu et place du jetable, était une solution pérenne pour la planète. D'où l'idée de changer mes carrés de coton jetables pour le change par du bambou. Je suis allée voir sur internet, les lingettes lavables existaient. Par contre, toutes les sociétés les proposaient en complément de couches lavables, alors, je me suis dit que cela pouvait être une vraie ligne de produits à développer en tant que tel. De nombreuses mamans sont commes moi, prêtes à faire un geste sans pour autant avoir les contraintes en terme de lessives supplémentaires qu'impliquent les couches lavables. 

J'ai acheté mes premiers mètres de tissus, et envoyé des échantillons à différentes amies. De là est née l'idée du baby gant, du moyen gant et des maxi lingettes. Par la suite, je me suis dit que de nombreux produits existaient en jetables et pouvaient être remplaçés par du lavable : carrés démaquillants, essuie mains à usage unique... J'ai décidé de tenter le coup via une auto-entreprise qui me permettait de prendre moins de risques avec un investissement minime, tout en me permettant en parallèle de continuer mon métier d'infirmière. 

 

En quelques mots, quel est le concept de votre activité ?

Le concept de Bambou Eco, c'est de faire des produits lavables en bambou en lieu et place des produits jetables utilisés habituellement. Mêmes dimensions, mêmes produits utilisés, rien ne change hormis de les laver dans un filet au lave-linge au lieu de les jeter. Des produits Ecologiques et économiques en somme !


Pourquoi avoir choisi le statut d'auto-entrepreneur ? Avec le recul et l'expérience que pensez-vous de ce statut ?

J'ai choisi ce statut compte tenu du fait que je suis en paralèle infirmière. Cela me permettait de tester le concept à petite échelle avant d'entreprendre éventuellement la création d'une entreprise comprenant des charges plus importantes. Je n'ai pas une grande expérience, mais avec le recul je ne regrette pas ce choix, même si j'ai rencontré quelques difficultés. 


Vous êtes salariée et auto-entrepreneuse : est-ce facile de gérer les deux ? Comment avez-vous réussi à bien vous organiser ?

J'ai la chance de travailler en 12h, avec une alternance de jour et de nuit, à 80%. Cela représente 5 journées de travail et 5 nuits. Ma plus grande va à l'école, le petit dernier est chez la nourrice le matin, je découpe donc ma journée en deux : le matin mon entreprise, l'après midi mes enfants. Le soir, je gère la fabrication et la découpe, avec l'aide de mon mari qui m'aide énormément en faisant notamment tout le site internet et les photos. 

 

Quelles difficultés, joies, freins avez-vous rencontrés dans le cadre de votre auto-entreprise ?

Les plus grandes joies ont été mes premiers contrats, de voir que cela marchait et que des gens adhéraient au concept. Des crèches m'ont aidé dans la fabrication de nouveaux produits (gants de toilette, serviettes à langer ou de toilette...). Dans un premier temps, j'ai proposé à ma meilleure amie de créer son auto-entreprise pour mutualiser nos expériences. Depuis, chacune fait son chemin et ce désaccord fut ma plus grande épreuve. 

 

Envisagez-vous de développer votre auto-entreprise pour qu'elle devienne votre unique activité ?

Aujourd'hui, je ne pense pas laisser tomber mon activité d'infirmière car j'aime énormément mon métier. Mais je dois dire que je prends de plus en plus de plaisir avec mon auto-entreprise. Les deux m'apportent beaucoup de plaisir. Je n'ai pour l'instant pas envie "d'obligation de résultat" qu'induirait forcément mon auto-entreprise comme unique activité. Ce n'est que du plaisir et j'aimerais que cela le reste !


Quels conseils donneriez-vous à un créateur qui souhaite lancer son activité en tant qu'auto-entrepreneur ?

De le faire !!!! Rien n'est un échec, ce n'est qu'une expérience supplémentaire. Auto-entrepreneur permet de prendre peu de risques et de s'enrichir de nombreuses expériences ! Cela permet de prendre confiance en soi, de "tester" une idée sans avoir des charges disproportionnées. 

 

Retrouvez les produits de Bambou Eco sur http://www.bamboueco.fr/

Contactez Emmanuelle TERRIER à l'adresse suivante : email : emmanuelle@bamboueco.fr


author Publié par incwo Sun, 03 Jan 2010 15:06:00 GMT

Le bureau virtuel s'enrichit pour faciliter l'organisation de vos embauches. Jusqu'à présent, sur votre application bureau virtuel, vous pouviez saisir les entretiens des candidats que vous aviez reçus. Ces entretiens présentaient une grille d'analyse du candidat, et permettaient de comparer les candidats entre eux sur des critères objectifs. 

Désormais, pour faciliter votre processus d'embauche, vous pouvez saisir deux nouveaux types d'informations :

  • Vos offres d'emploi : précisez le type de poste, la rémunération, le profil recherché, etc.
  • Les candidats : saisissez une fiche pour chaque candidat qui souhaite postuler au poste.

A chaque offre d'emploi correspond plusieurs candidats, et à chaque candidat plusieurs entretiens.

 

Si vous recevez plusieurs centaines de candidats, ces deux modules vous seront très utiles !

Nous prévoyons de nombreuses évolutions du module de recrutement. Nous avons plein d'idées, mais n'hésitez pas à nous en suggérer d'autres !

Pour essayer ces nouvelles fonctionnalités, rendez-vous sur votre bureau virtuel, dans la rubrique Equipe


author Publié par incwo Thu, 31 Dec 2009 16:17:00 GMT

Auto-entrepreneurs, notre dernier message de l'année s'adresse à vous. Une disposition du régime auto-entrepreneur prévoit que si aucun chiffre d'affaires n'est encaissé pendant 12 mois consécutifs, vous sortez du dispositif auto-entrepreneur. Si vous souhaitez continuer votre activité, vous basculez vers le régime classique de la micro-entreprise. Vous n'êtes alors plus auto-entrepreneur, et surtout vous êtes assujetti au régime classique et vous devez régler 342 E par trimestre de cotisations sociales, par anticipation.

Pour éviter cela, vous pouvez facturer un client, ou bien fermer votre structure d'auto-entrepreneur. 

Pour en savoir plus, voir le site officlel de l'auto-entrepreneur


author Publié par incwo Tue, 22 Dec 2009 16:16:00 GMT

C'est bientôt noel, faites un geste, aidez des entrepreneurs en répondant à leurs sondages :

Et si vous avez besoin vous-même d'interroger des entrepreneurs et consommateurs, c'est gratuit, rendez-vous sur la communauté et déposez votre propre sondage.


author Publié par incwo Mon, 21 Dec 2009 10:39:00 GMT

A tous, une interruption de nos services est programmée pour maintenance pour ce soir lundi à 23h. L'interruption durera environ 30 minutes.


author Publié par incwo Wed, 16 Dec 2009 11:26:00 GMT

Sur vos applications bureau virtuel, gestion-auto-entrepreneur, et ma-facturation, retrouvez désormais sur une page unique l'ensemble des tiers (clients ou fournisseurs) avec qui vous faites affaire. 

En face de chaque tiers, accédez directement à son livre client, son livre fournisseur, ou son livre mixte si c'est un client et un fournisseur.

Connectez-vous sur votre compte pour essayer cette nouvelle fonctionnalité!
 


author Publié par incwo Tue, 15 Dec 2009 14:43:00 GMT

Il fut souvent réclamé, le voici ! Sur vos applications bureau virtuel et gestion-auto-entrepreneur vous avez désormais un module de gestion de votre trésorerie.

Sur une page unique, vous retrouverez plusieurs indicateurs de trésorerie: tout d'abord votre solde de début de mois, qui vous permet d'avoir une tendance de votre position mensuelle.  

Ensuite, vos flux : vos entrées et sorties mensuels. Il s'agit bien de flux de trésorerie, d'argent qui entre et qui sort, et pas de facturation ou d'engagements de dépense.

 

Ensuite, un tableau reprend ces valeurs mensuelles.

 

Enfin, vous pouvez naviguer dans les encaissements et décaissements de chaque mois.

 

Pour simplifier votre gestion de la trésorerie, saisissez les rélevés de compte. Cela vous permet de commencer votre gestion de trésorerie à la date de votre choix, sans avoir à ressaisir tous les mouvements antérieurs.

Connectez-vous sur votre compte pour essayer cette nouvelle fonctionnalité !


author Publié par incwo Thu, 10 Dec 2009 11:51:00 GMT

Fort de son succès avec 170 projets déposés lors de la première édition, SFR lance le concours SFR Jeunes Talents Innovation 2ème édition. Cette année, quatre villes – Issy Les Moulineaux, Nancy, Nice et Rennes – s’associent au concours pour être les terrains d’expérimentation des projets lauréats.

Nous interviewons aujourd'hui Nathalie Ricard-Deffontaine, Responsable Pôles projets pilotes et diffusion de l'innovation, qui nous en dit plus sur ce concours :

En quoi consiste ce concours ?

Jeune Talent Innovation est un appel à projet destiné aux entreprises innovantes web et mobile, plus particulièrement destiné aux projets liés à la ville et au citoyen. SFR est en contact régulier avec des startups et des petites entreprises, et l'idée est d'aider ces entreprises à converger vers une expérimentation terrain avec les villes partenaires.

Pourquoi ce lien entre SFR et les villes ?

En effet, ces entrepreneurs attendent de SFR des soutiens et accompagnements pour leurs projets, et les villes souhaitent de plus en plus faire entrer la technologie dans la relation qu'elles peuvent avoir avec leurs citoyens. Il a semblé naturel d'organiser cette mise en relation en apportant de l'accompagnement, de la valeur ajoutée technique et technologique, le soutient de notre service presse, des compétences en parcours client, en ergonomie, pour arriver à l'expérimentation dans la vraie vie.

Quelles sont les modalités de la relation entre les lauréats et SFR ?

SFR accompagne les lauréats dans l'expérimentation grandeur nature avec la ville qui choisit le projet. SFR donne en plus une dotation de 30.000 euros par projet. Cet argent et l'accompagnement doivent permettre à l'entreprise sélectionnée d'arriver à l'expérimentation. Pour nous, il n'y a rien de mieux qu'une expérimentation réelle en situation, c'est ce qui permet à l'entreprise de valider son concept, en évaluer le potentiel, et les usages, et d'arriver aux premiers clients.

Quelle est la volonté de SFR avec ce programme ?

Ce programme est la deuxième édition, et il s'inscrit dans une approche plus globale de SFR de détection et d'accompagnement de jeunes talents, déjà initiée dans l'univers de l'entertainment avec un programme axé plutôt musique.

Comment participer ?

Par rapport à l'édition précédente, cette année nous souhaitons recevoir des dossiers vraiment ciblés : en effet, les villes ont exprimé un intérêt forts sur un sujet, et nous demandons aux startups dans leur réponse de s'inscrire dans le cadre de ces sujets. Pour Issy-les-Moulineaux le sujet est "Communauté, TIC et Environnement"; Pour Nancy, c'est "Accès au Savoir"; Pour Nice c'est la "e-Santé"; et enfin pour Rennes il s'agit des "Nouveaux Business du Web".

Si vous souhaitez participer, dépêchez-vous, déposez-votre dossier avant le 23 décembre : Le site officiel - La page Facebook

 


author Publié par incwo Thu, 03 Dec 2009 09:35:00 GMT

Bonjour Tanguy, vous êtes le fondateur de Boondeo. Présentez-nous  le service

Boondeo est une bourse aux compétences dédiée aux acteurs du conseil et de l’ingénierie.

Plus particulièrement, nous favorisons les rencontres professionnelles et l’échange de compétences sur les métiers du génie mécanique, électrique, électronique, civil, industriel, productique, de l’énergie, des bureaux d’études et du conseil en technologie.

Quel est votre parcours personnel ?

Je suis diplômé de l’ISEN, Institut Supérieur d’Electronique du Nord. J’ai débuté mon expérience professionnelle en tant que consultant en informatique embarquée chez ASSYSTEM en intervenant chez des grands comptes de la région tel que Thales et Arcelor. Ensuite, j’ai intégré le groupe ALTEN en tant que responsable d’agence où j’ai développé
une business unit composée d’ingénieurs sur les métiers de l’automatisme, de la mécanique, du génie civil, de l’électronique. Mon activité m’a amené à prospecter beaucoup de clients dans l’industrie pour des projets en assistance technique et au forfait.

Pourquoi avez-vous décidé de créer une entreprise, et pourquoi  Boondeo, qu'apportez-vous au marché ?

L’idée de créer Boondeo est venu du constat que les sociétés de services manquent d’outils pour faire connaître leurs intervenants en interne, en externe et rechercher des compétences lorsqu’elles n’ont pas les ressources disponibles.

Ainsi, notre ambition est simple : favoriser les échanges entre les acteurs en créant un nouveau média de communication source d’opportunités d’affaires.

Les valeurs ajoutées de nos prestations sont tout d’abord la mise à disposition d’une plateforme web (sans installation chez les clients) à double usage : en Interne et en Externe.

Ensuite, c’est la spécifité de notre activité et du public visé : nous visons un marché de niche.

Enfin, c’est le dynamisme de l’équipe Boondeo qui est à l’entière disposition de ses clients. Nous sommes ouverts à toutes suggestions ou remarques concernant l’utilisation que les membres font de la plateforme.

Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

La principale difficulté est de faire évoluer les moeurs de la même manière que ce qu'ont rencontré nos confrères dans l'informatique, il y a 8 ans, soit miser sur la communication externe, plus particulièrement la collaboration entre confrères comme axe de développement des acteurs du conseil et de l'ingénierie.

Comment rêvez-vous Boondeo dans 3 ans ?

Boondeo dans 3 ans sera la référence en termes de plateforme de rencontres sur les métiers du conseil et de l'ingénierie. Nous ambitionnons de monopoliser le marché de la bourse aux compétences dans ces secteurs tant sur le plan de l'échange des compétences en interne au sein des sociétés de services qu'en externe en décuplant les échanges entre acteurs. D'un point de vue chiffré, nous ambitionnons l'adhésion de plus de 2500 freelances et plus de 200 sociétés de services.

Que recherchez-vous en ce moment, et en quoi les entrepreneurs entreprise-facile pourraient vous aider ?

Nous sommes à la recherche d'indépendants dans les métiers du conseil et de l'ingénierie afin d'atteindre rapidement la masse critique suffisante pour intéresser les gros donneurs d'ordres et motiver les sociétés de services à utiliser les freelances comme alternative à leur manque de ressource pour les projets de leurs clients.


Older posts: 1 ... 137 138 139 140 141 ... 155