author Publié par incwo Wed, 02 Sep 2009 08:38:00 GMT

Bonjour Dominique, vous êtes passionné par la création et l'animation de communautés. Vous êtes le créateur de managerunecommunaute.com. Pouvez-vous nous présenter votre parcours et ce qui vous a amené aux communautés ?

En fait, mon intérêt pour les communautés s'inscrit dans un long processus, qui a débuté par le journalisme, un métier que j'ai exercé pendant quelques années. Certes, dans le journalisme, on parle plus d'audience que de communauté, mais comme le disait un spécialiste américain des réseaux sociaux : la différence entre audience et communauté est la façon dont on dispose les chaises dans la salle. Si elles font face à la scène, on parle d'audience. Si les chaises sont disposées les unes face aux autres, on se trouve alors en présence d'une communauté. Et moi, en tant que journaliste, j'étais très intéressé par l'aspect communautaire.

J'ai donc crée une société spécialisée dans l'organisation de talk-show interactifs, puis étudié l'e-learning, passé quelques années à l'étranger avant de revenir en France et de vivre de la création et l'animation de communauté. Aujourd'hui, je propose mes services à des start-ups, des PME et de grandes entreprises qui souhaitent créer des communautés durables.     

Vous accompagnez également des freelances dans leur développement. Parlez-nous de la façon dont vous travaillez avec eux. Y a t'il un lien avec les communautés ?

J'anime quotidiennement le blog du freelance, où j'aide les indépendants, freelances et auto-entrepreneur à vivre à fond leur indépendance. Cela passe par des conseils, le partage d'idées et d'expériences, ainsi que de vraies rencontres pour les aider à se positionner et à bien se vendre.

Je co-organise également, une fois par mois à La Cantine, le Café des Freelances, une soirée de networking pour les freelances. Une soirée où ils se rencontrent, échangent et font du business ensemble. Je les aide ainsi à créer de la valeur, à travers des associations de compétences et en travaillant sur des projets communs. 

Vous organisez prochainement un nouveau "Café des Community Managers", et lors de cette rencontre, il y aura du temps réservé pour une dégustation de chocolat. Pourquoi introduire des éléments inhabituels dans vos événements ?

J'aime bien l'idée de mixer des choses qui n'ont rien à faire ensemble – ici le community management et le chocolat. Mon idée est d'offrir des opportunités de s'enrichir humainement : vous venez rencontrer et échanger avec d'autres confrères et, en ressortant de cette soirée, vous avez AUSSI goûté du chocolat africain et êtes incollable sur sa culture. Conclusion : on est plus riche, on a acquis des connaissances, on a fait travailler nos sens. Ce sont des expériences intéressantes car elles élargissent nos perspectives. Et qui sait, cela donnera peut-être l'idée à un spécialiste communautaire de lancer une communauté autour du chocolat !