author Publié par incwo2 Tue, 09 Sep 2014 09:32:00 GMT

Qu'est-ce que Mutinerie Village?

Situé dans une ferme du Perche, entre les bois et les champs, Mutinerie Village est un espace de travail, de formations et d'évènements. Mutinerie Village c'est 40 hectares de liberté, de création et de partage à moins de 2 heures de Paris.

Comment est né un tel projet ?

Ce projet est né du constat que le web est en train de redéfinir notre rapport au territoire et de notre volonté d'aller encore plus loin dans l'expérience de la communauté et du travail nomade.

Plus qu'un espace de co-working c'est aussi un projet économique et communautaire : pouvez-vous nous en dire plus sur cet aspect ?

C'est juste. Le coworking permet de rassembler des professionnels complémentaires et compatibles autour d'un même lieu ; ce n'est qu'ensuite que, sur cette base saine et féconde, nous pouvons développer une vraie communauté productive. Mutinerie Village est une nouvelle brique du projet Mutinerie. Mutinerie Village nous permet d'approfondir notre expérience de la vie en communauté.

C'est une nouvelle étape dans la recherche de notre fameux Libre Ensemble. Notre but reste le même : soutenir celles et ceux qui font le choix de la liberté dans leur vie professionnelle. Nous voulons faire de Mutinerie Village une entité auto-suffisante : nous mangeons déjà les légumes de notre potager et notre fablab nous permettra de produire du mobilier, des ruches et peut-être un jour, des maisons… Mutinerie Village est à la fois un projet de recherche appliquée et une formidable aventure collective.

 

 

Co-working et dépaysement : pourquoi un tel engouement selon vous ? pourquoi se délocaliser ?

Parce que nous le devons, parce que nous le pouvons et parce que nous le voulons. Nous le devons car la vie dans les grandes villes de France est de plus en plus difficile.

Nous le pouvons car la technologie nous permet de travailler efficacement et en réseaux depuis presque n'importe où. Nous le voulons car nous ne croyons plus au modèle de production et au mode de vie qui nous ont été proposés ces soixante dernières années. Nous voulons nous reconnecter à la nature, aux autres et à nous même.

Est-ce une révolution du mode de travail ?

Oui. Dans le sillage de l'extraordinaire révolution technologique que nous vivons, nous assistons à l'émergence d'une frange de la population active que l'on pourrait qualifier de nouveaux artisans numériques.

Des professionnels qui peuvent travailler d'où ils veulent, avec qui ils veulent et comme il veulent. Des travailleurs qui n'ont pas les mêmes attentes que la génération précédente. Pour les accueillir, des espaces voient le jours partout dans le monde, des espaces en réseaux et des communautés connectées.

Qui y retrouve t-on ? quel est le profil des mutins ?

Aujourd'hui nous accueillons une demi-douzaine de résidents qui forment le socle de notre petite communauté :

  • Samuel, technicien agricole spécialisé dans l'agriculture bio, a commencé à expérimenter des techniques alternatives comme la permaculture et l'aérobiologie. C'est lui qui prend soin du potager, du jardin et de tout ce qui pousse ici-bas.

  • Charlotte et Antoine sont les fondateurs de Superlipoppette, studio de design participatif. Ils passent leurs journées dans l'atelier auprès de la découpeuse laser à produire leur gamme d'horloges personnalisables, à créer des masques, à produire toutes sortes d'objets inventifs ou tout simplement à graver les courgettes géantes du potager.

  • Maxime est développeur, il travail actuellement sur un projet de recherche visant à cartographier et à partager les ressources disponibles dans une communauté. Il est l'un des membres actifs du OuiShare Labs.

  • Stanislas est journaliste économique et activiste. Il est à l'origine du Mouvement Français pour le Revenu de Base. Il écris, intervient et organise des évènements sur le sujet.

  • Rachel est musicienne, ingénieur du son, prof de yoga et cordon bleu.

Mon ami et associé Xavier s'est s'installé au Village cet été et veille au bon développement du lieu. Sa femme, Marie, créatrice, décoratrice, animatrice, à l'origine du blog de déco Talalilala, l'a suivi dans le Perche. Si l'on ajoute mon frère et associé William qui s'est occupé des travaux de lancement, le reste de l'équipe Mutinerie, les mutins de passage et les curieux, c'est une bonne dizaine de personnes qui se retrouvent le soir, sur la terrasse ou autour de la cheminée. Au total, entre les résidences, le coworking, les séminaires, les formations, les opérations spéciales et les fêtes, notre village a déjà accueilli plus de 300 personnes.

 

Quels services proposez-vous à la Mutinerie Village ?

Vous pouvez venir au Village pour quelques jours (40€/jour), une semaine (190€/semaine) ou plusieurs mois (500€/mois - sur candidature). Vous pouvez venir pour travailler sur un projet de design, pour finir un livre, pour développer un site web, ou, comme La Ruche Qui Dit Oui dernièrement, pour faire un point avec votre équipe…

Vous pouvez aussi venir au Village pour apprendre : du 23 au 26 octobre aura lieu la Mission Gutenberg, trois jours de création graphique pour être autonome dans sa communication. Et bientôt, des formations pour apprendre à faire un site web, des formations à la découpe laser, à la permaculture…

Du 2 au 14 octobre nous invitons tous les passionnés de permaculture, de bricolage et de grand air pour la glorieuse opération coup de foin Magic Garden. Enfin, Mutinerie Village est aussi un espace événementiel : nous avons organisé l'épique Paris-Perche pour les deux ans de Mutinerie, l'After-Fest pour décompresser du dernier OuiShare Fest et, tout récemment, La Mascarade, une grande fête baroque pour notre bon plaisir.

Comment vous rejoindre ?

Pour nous rejoindre, vous pouvez prendre contact avec nous ou passer nous rendre visite à Mutinerie, la maison mère, au 29 rue de Meaux, à Paris, entre les Buttes-Chaumont et le Canal Saint-Martin.