author Publié par incwo Sat, 13 Jun 2009 16:03:00 GMT

Liste de contrôle de La réalité de l'entrepreneuriat + le meilleur avant-propos de l'histoire humaine

Picture 9.jpg

Mon nouveau livre, La réalité de l'entrepreneuriat - le guide irrévérencieux pour dépasser, dévancer, distancer vos concurrents est maintenant disponible. Le prix du livre est 26,00€. Il contient environ 500 pages--deux fois la longueur de L'art de se lancer. Ce livre est le "niveau supérieur" de tous mes livres, articles et blogs. Je l'ai écrit pour donner des réponses aux questions qu'on m'a posées concernant l'entrepreneuriat, l'innovation, la gestion, le marketing, la parole, la présentation, la discussion et l'embauche. J'explique le livre et ma philosophie dans cette vidéo BNET et cet article d'USA Today.


Liste de contrôle de La réalité de l'entrepreneuriat

Voici une liste de contrôle rapide pour voir à quel point vous avez besoin de lire le livre :

  1. Avez-vous un sens défini ?

  2. Votre produit, crée-t-il la tendance ?

  3. Votre produit, est-il profond, intelligent, complet, élégant et émotionnel ?

  4. Avez-vous une mantra pour ce que vous faites ?

  5. Avez-vous une présentation de 10 diapositives n'ayant aucune police de moins de 30 points que vous pouvez donner en 20 minutes ?

  6. Avez-vous trouvé une méthode pour acheminer au marché votre produit sans budget ?

  7. Aidez-vous des gens qui ne peuvent pas vous aider ?

  8. Pouvez-vous éblouir un public avec une démonstration de votre produit ?

  9. Embaucheriez-vous des candidats "imparfaits" qui aiment ce que vous faites ainsi que des candidats qui sont meilleurs que vous ?

  10. Ne demandez-vous aux gens de faire que des choses que vous feriez aussi ?

Score:

Nombre de réponses "Oui" :

1-4 : Vous en avez besoin, mais en plus vous devriez payer le tarif de détail et le faire livrer de suite.

5-7 : Pour 26€, vous pouvez améliorer tout ce qui vous manquait. La prévention de la médiocrité, ne vaut-elle pas 26€ ?

8-10 : Vous ne devez pas lire le livre, mais vous devriez l'acheter pour l'offrir aux gens qui ne savent pas autant que vous.


Distorsion de la réalité

J'ai travaillé pour Steve Jobs, qu'est-ce que je peux vous dire ? Voici une distorsion de la réalité pour vous convaincre d'acheter le livre :

De Seth Godin, dont le livre récent est Tribes: We Need You to Lead Us.

"Achetez deux exemplaires de ce livre. L'un pour arracher ses feuilles, le surligner, le copier et le clouer au mur. Et l'autre pour le donner à votre collègue nul. Oh, encore mieux, prenez trois exemplaires. Quatre ?”

De Garr Reynolds, auteur de Presentation Zen: Simple Ideas on Presentation Design and Delivery.

"Il mérite d'en vendre un million !"

De "Reality Check: Guy Kawasaki's Magical New Book" par Bob Sutton (professeur à Stanford et auteur de The No Asshole Rule: Building a Civilized Woorkplace and Surviving One That Isn't).

"Je me suis mis à y jeter un coup d'œil, et instantanément, j'ai accroché et--même si j'avais d'autres choses à faire---je l'ai lu du début à la fin...Et même si vous êtes un lecteur fanatique du blog, vous souhaiterez posséder un exemplaire de ce livre."

De Emanuel Rosen, auteur du prochain The Anatomy of Buzz Revisited: Real-life lessons in Word-of-Mouth Marketing.

“Le mot clé dans la description de ce livre est utile. Comme un bon guide de voyage, il est rempli de plein de conseils intelligents et actuels que vous pouvez appliquer de nos jours. Facile à parcourir et marrant à lire, c'est le manuel parfait pour les affaires aujourd'hui !”

De "Jack Covert Selects Reality Check" (Jack est le PDG de 800 CEO Read).

"Si vous démarrez une affaire et que vous cherchiez à comprendre le monde dans lequel vous entrez, vous ne trouverez pas un guide meilleur, plus honnête et agréable que Guy Kawasaki."

De Published and Profitable par Roger C. Parker.

Plus je passe de temps avec La réalité de l'entrepreneuriat, plus je l'aime, j'apprends de lui, et je m'amuse avec lui ; (c.-à-d., sa description des capitalistes de risque comme s'ils n'avaient pas besoin d'entrepreneurs : 'Cette danse ressemble à être pudique dans un bordel...'"

De la formatrice en marketing Shirley de Rose.

"C'était tout ce que je pouvais pour ne pas crier, “Oh, mon Dieu ! Son livre est un manuel pour une vie réelle ! Je peux penser à 10 personnes pour ce chapitre seul.” Mais je ne pouvais pas crier - mon conjoint dormait. Donc j'ai continué à lire, en réfléchissant comment je pourrais commenter tout ça. Mais mon analyse était identique pour chaque chapitre - c'est une lecture rapide, instructive, avec des listes à puces pour être inoubliable et, surtout, utile. Donc ce n'est pas du tout un livre à lire au coucher car il fait marcher le cerveau."

Si vous souhaitez savoir ce que des lecteurs "inconnus" pensent du livre, cliquez ici.


Le meilleur avant-propos de l'histoire humaine

La dernière chose que Dan Lyons (éditorialiste de Newsweek et auteur de Options: The Secret Life of Steve Jobs) a écrit sous le pseudonyme Steve Jobs est l'avant-propos de La réalité de l'entrepreneuriat. C'est, à mon avis, le meilleur avant-propos de l'histoire humaine.

Vous savez à quoi je pense lorsque j'entends le nom de Guy Kawasaki ? Motocyclettes. C'est vrai. C'est la première chose à laquelle je pense quand j'entends son nom, même si on m'a dit plusieurs fois que Guy n'avait rien à voir avec les motocyclettes. Donc j'essaie de ne pas penser aux motocyclettes, mais réfléchissez, le nom du mec est Kawasaki. A quoi d'autre pourriez-vous penser? Et ne dites pas Vietnam car ce n'est pas cool, les gens. Pas du tout cool. Guy n'était qu'un foutu garçon lorsque toute cette merde chutait. De toute façon, comme Guy n'est pas un concepteur de motocyclettes, et non plus un membre de Viet Cong, j'essaie de penser à autre chose, et en général ce à quoi je pense c'est le fait qu'il ait travaillé pour moi à Apple dans les années '80. Sincèrement, il ne m'a pas trop impressionné ces jours-là, et je ne me le rappelle vraiment pas trop, mais j'ai demandé aux RH de sortir son dossier et apparemment les seuls remarques existantes sur lui sont qu'il avait l'habitude de sauter la queue à la cafétéria et que plein de gens ne l'aimaient pas.

De toute façon, Guy y a travaillé pendant une quinzaine de minutes, mais il a été invité à dîner à ce sujet pendant les 20 dernières années, et enfin, plus de pouvoir pour lui. Sa grande revendication de la célébrité a été le fait qu'il ait créé cette notion d'évangélisme technologique et il a créé cette énorme communauté de mecs tarés fans d'Apple qui dormiraient dehors pendant la nuit pour avoir nos produits et qui attaqueraient toute personne qui oserait critiquer Apple. A ce jour, ces excentriques cinglés d'Apple me vénèrent comme un dieu et ne me laissent jamais avoir un moment de paix ou d'intimité. Ils volent les plaques d'immatriculation de ma voiture. Certains se mettent même devant ma maison espérant de me voir passer à côté du portail. En gros, ils ont transformé ma vie en un véritable enfer.

Donc, hmm, merci, Guy Kawasaki. Merci un foutu million de fois pour ça. Bon travail. C'est vrai. Toi, salaud.

Donc de quoi parle le nouveau livre de Guy ? A vrai dire, je n'en sais rien. Je ne l'ai pas lu. Je n'ai même pas fait semblant de le lire. J'ai dit à Guy, "Mec, voilà, je ne lis pas de livres, ok ? Les livres sont une technologie du siècle dernier. Si tu veux faire de ton livre un film, ou un podcast, et si tu veux télécharger ce contenu vidéo ou audio sur un super joli iPod ou iPhone, alors peut-être que tu auras créé un contenu moderne que je consommerai, bien que, à vrai dire, probablement même pas car je n'ai pas besoin d'entendre tes idées retardées sur les startups ou marketing ou levée de fonds ou n'importe quoi car je suis déjà le plus grand homme d'affaires de toute l'histoire de la planète et j'ai oublié du marketing plus que tu ne sauras. En plus, je suis super super occupé et important, et j'ai tellement d'argent que je pourrais essuyer mes fesses avec des billets de cent dollars tous les jours pour le reste de ma vie et j'aurais toujours plus d'argent que presque tout le monde sur la planète, y compris toi, comme la dernière fois que j'ai vérifié tu n'enflammais pas le monde en tant que capitaliste de risque."

Mais je divague.

De toute façon, Guy est assez poltron pour ne pas vraiment se soucier si j'ai lu son livre ou non. Comme il me l'a dit, tout ce qu'il veut c'est un nom célèbre sur la couverture, et presque tous les autres l'ont refusé et donc il a dû m'appeler, et donc, bon, je le laisse un peu implorer et puis je l'ai fait faire quelques choses humiliantes comme rester debout sur une jambe pendant une demi-heure et sauter et faire des bruits étranges, et puis j'ai dit, Ok, ok, assez, mordu, je t'écrirai quelque chose.

Donc voilà--mon soutien officiel. Reality Bites (Morceaux de la réalité) est de loin le meilleur livre écrit sur la Vallée. C'est un livre important et nécessaire, un dont la lecture devrait être requise dans chaque école de commerce du pays. J'aurais bien aimé que ce livre soit publié lorsque j'ai lancé Apple dans mon garage en 1976. Je suis sûr que je ne l'aurais pas lu, mais il aurait été quand même bien s'il paraissait alors pour aider tous les autres qui souhaitaient créer des sociétés, mais ne comprenaient pas les aspects les plus subtiles du commerce, comme le fait que tu dois demander pour tes produits plus d'argent que leur coût de production. C'est une leçon vraiment super importante, mais une que trop de gens ignorent, surtout ici dans la Vallée. De toute façon, si ces choses extrêmement super-évidentes ne sont pas déjà super-évidentes pour toi, alors tu dois probablement lire un livre comme celui-ci et avoir quelqu'un comme Guy Kawasaki pour t'enseigner comment démarrer une affaire, dans les termes qu'un enfant peut comprendre.

Et maintenant je pense aux motocyclettes à nouveau. Bon sang ! Namaste, les gens peu informés souhaitant devenir des hommes d'affaires. J'honore l'endroit où votre regard d'idiot et mes mots extrêmement sages deviennent un. Plein d'amour. Au revoir.

Fake Steve Jobs

Juillet 2008


Comment acheter

N'est-ce pas l'avant-propos une raison suffisante pour acheter La réalité de l'entrepreneuriat ? Voici des liens pour le faire :

800 CEO Read

Amazon

Barnes & Noble

Borders

 
L’article qui précède est la traduction de l’article La réalité de l'entreprenariat. La traduction et publication sont autorisées par l’auteur: retrouvez régulièrement sur notre blog les articles de Guy Kawasaki.

Guy Kawasaki est Directeur de Garage Technology Ventures, une société de capital-risque qui investit tôt dans les sociétés. Guy est également éditorialiste pour Entrepreneur Magazine. Auparavant, Guy avait le titre d’Apple Fellow chez Apple Computer, Inc. Guy est l’auteur de huit livres, incluant L’art de se Lancer, Rules for Revolutionaries, How to Drive Your Competition Crazy, Selling the Dream, and The Macintosh Way. Guy possède un BA de l’Université de Stanford et un MBA de l’UCLA, ainsi qu’un Doctorat honorifique du Babson College.