author Publié par incwo2 Wed, 26 Dec 2007 10:29:00 GMT

Joel Lucien Thimodent est entrepreneur en Gouadeloupe. Il nous raconte son parcours de créateur.

1/ Comment et quand vous est venue l'envie d'entreprendre et de créer votre entreprise ?

Dès mon jeune âge (27 ans), je dirigeais une mutuelle qui avais d'énormes difficultés avec un conseil d'administration dont la moyenne d'âge était de 70 ans. Inutile de vous dire les problèmes de communication que je rencontrais. Le plaisir était pour moi de faire avancer la structure, de la moderniser avec les moyens du bord. J'ai donc une conception globale du fonctionnement des entreprises qu'il s'agisse des circuits formels et informels qui existent en leur sein. En 1997, je me suis retrouvé dans les effectifs de l'ANPE. J'ai constaté qu'il était difficile d'en sortir, malgré tous les contacts que j'avais avec des cadres en Guadeloupe. Ayant un tempérament d'entrepreneur, j'ai donc décidé de créer ma propre struture sous forme individuelle pour des raisons financières. L'idée partait du fait que j'étais un directeur dont le salaire était acceptable pour l'époque mais un Directeur-esclave (pas de congés, je prennais tous les problèmes à bras le corps conscient des responsablités qui étaient les miennes compte tenu de la représentation de l'entreprise dans l'imaginaire collective locale).

Aujourd'hui, créer une petite structure en utilisant les nouvelles technologies de l'information et de la communication: l'idée est séduisante. Autant regarder vers le futur et tant pis pour les investissements personnels du passé, pour repartir dans une nouvelle aventure.

2/ Quelles difficultés avez-vous rencontré pour développer votre projet ?

Principalement :

  • Difficultés avec l'administration, lenteur des réponses.
  • Problèmes pour trouver des financements.

J'espère que les choses vont évoluer en 2008.

3/ Quelles sont vos préoccupations quotidiennes ?

Réussir ma création d'entreprise, et ne pas me retrouver dans une situation délicate où je suis en fin de droit et en création d'entreprise. Les aides n'ayant pas été obtenues, j'ai le sentiment d'être presque dans la quadrature du cercle. C'est la croisée des chemins. Je me pose LA question, que faut-il faire ? : redevenir salarié ou poursuivre le projet.

4/ Quels sont vos projets pour votre entreprise ?

Modifier l'objet social et passer en SARL avec d'autres partenaires qui voudront bien prendre le risque.

5/ Vous êtes situé en Guadeloupe : y a t-il des particularités concernant la création et le développement d'une entreprise en Guadeloupe ?

Il est difficile de créer en Guadeloupe parce qu'il existe des "maisons" présentent depuis de nombreuses années. Il est difficile de sortir de ces "corsets" économiques.

6/ Vous avez créé une boutique ZLIO. Pouvez-vous expliquer en quelques mots : comment ça marche, pourquoi avoir fait ce choix pour votre activité et quels sont les avantages de cette solution pour vous ?

En faisant des recherches, j'ai trouvé cette opportunité sur le net. Etant donné qu'ils offraient une "prime" de démarrage, j'ai accepté de jouer le jeu. La méthode consiste à créer une boutique virtuelle et à l'approvisionner de biens et services qui existent dans un grand magasin virtuel. Les achats sont faits en ligne. Les rémunérations sont fonction des clics des clients potentiels ou des achats réels dans la boutique. C'est un système que je ne maîtrise pas entièrement mais qui a priori est très élaboré. Les avantages sont que les acheteurs et la boutique sont en ligne. Il n'y a pas de stockage de marchandises et pourtant l'on fait du commerce. Ceux qui ont conçu ce système sont d'une intelligence remarquable.

7/ De manière générale, quels conseils donneriez-vous à un créateur qui souhaite lancer son entreprise ?

Il ne s'agit plus de perdre du temps. Préparez une petite épargne pour financer le projet et faites des demandes de financement prévues par la loi. Lancez-vous sur le net car l'entreprise de demain sera web ou ne le sera pas.