author Publié par incwo2 Mon, 10 Sep 2007 14:26:00 GMT

Fondatrice de Ugal.com, spécialisé dans la conception clé en main de sites Internet, Mathilde Bohrmann à l'entreprenariat dans le sang. Elle nous fait partager sa passion et son expérience, et dispense quelques conseils précieux !

1/ Comment êtes-vous devenue créatrice d'entreprise ? Comment l'envie de créer vous est-elle venue ? Comment vos expériences passées vous ont-elles servies ?

Depuis toujours j'ai un tempérament d'entrepreneuse. Mes expériences précédentes ont d'ailleurs toujours été des expériences de création d'activité ou de lancement de projet : création de filiale à l'étranger, lancement de sites e-commerce, mise en place de système d'information, conception, développement et lancement de produits high tech.... A titre d'exemple je citerais la création de la filiale de LaCie en Allemagne en 1993 ou encore le lancement du site surcouf.com en tant que directrice des opérations en 2001.

L'envie d'entreprendre à mon compte a toujours été présente mais il s'agissait avant tout de trouver la bonne idée, le bon concept. Je suis quelqu'un de très pragmatique. En attendant de trouver le bon projet à développer dans le cadre d’une création d’entreprise, j'ai donc enrichi mon expérience en développant les idées des autres. Cela m'a permis d'acquérir de bonnes connaissances des besoins et du fonctionnement des PME ( pas beaucoup de temps et des budgets serrés) et surtout de comprendre que seule une bonne organisation permettait de mettre en place un service client efficace, ce qui est à nos yeux la clé de la réussite. Chez UGAL la satisfaction du client est au centre de nos préoccupations. Sur le plan Marketing cela se traduit par une offre simple et accessible. Au niveau commercial, nous avons mis en place des outils nous permettant de répondre à toutes les demandes en moins de 4 heures.

2/ Quels ont été et sont les freins, les doutes, les anecdotes particulières, les joies qui ont accompagné le lancement de votre projet ?

Comme je vous l'expliquais, je suis quelqu'un de pragmatique. Une fois qu'on a trouvé le bon projet, si on évalue au préalable les risques, qu'on se donne des objectifs, cela minimise la casse. Bien entendu, il y a forcément des imprévus mais avec l'expérience j'ai appris à les gérer. On s'est tout de même bien pris la tête avec le nom de la société. Le choix d'un nom est crucial de toutes façons. Le fait d'être un service Web rend ce choix encore plus difficile: la disponibilité du .com est primordiale. On a eu beaucoup de mal à trouver un nom sympa qui correspondait à notre solution. On a finalement décidé de l'appeler UGAL car c'est un nom de domaine que mon associé avait acheté. L'anecdote c'est qu'il avait choisi d'acheter ce nom car c'est celui de son premier chien, un magnifique cocker. Pour la petite histoire on a même trouvé une explication officielle pour la signification de UGAL:"U Got A Lot"

3/ Comment est venue l'idée de créer UGAL ?

Jean Moniatte et moi travaillons sur le web depuis 10 ans: Jean en tant que développeur et moi en tant que gestionnaire de projet. On a créé notre premier site personnel en 1998 et il est toujours très actif. On s'intéresse bien sûr aux outils mais surtout à l'ergonomie des sites. Si l'offre de service en ligne se développe beaucoup avec le fameux Web 2.0, on n'a trouvé aucune solution simple permettant à des professionnels de créer mais aussi de mettre à jour un site internet. Les primo accédants se focalisent sur le look et se font développer des solutions très soignées graphiquement mais complètement figées. Les outils d'administration (back office), quand ils sont disponibles, sont faits par des ingénieurs qui ont beaucoup de mal à se mettre à la place d'un utilisateur lambda pour qui l'informatique n'est pas un métier, une culture, mais une sorte de machine à écrire améliorée. Pour nous, il y avait une vraie niche à développer : les TPE, commerçants, artisans, créateurs d'entreprises, sociétés de service, professions libérales ont aujourd'hui tous besoin d'un site internet mais n'ont ni un gros budget, ni beaucoup de temps à consacrer à l'élaboration de leur site. Aucune offre aujourd'hui n'est à la fois simple, évolutive et accessible en terme de prix. C'est comme ça que nous avons décidé de créer UGAL.

4/ Aujourd'hui, pourquoi est-ce important, même pour une TPE, d'être présente sur Internet et d'avoir son site Internet ?

Etre présent sur internet, c'est moins cher que d'être dans les pages jaunes et c'est au moins aussi efficace. Quelle que soit l'activité, avoir un site internet c'est même indispensable. D'abord c'est une vitrine: vis-à-vis de vos différents interlocuteurs (clients, fournisseurs, prospects, investisseurs, partenaires), c'est le moyen de montrer qui vous êtes, quel est votre savoir-faire. Un site internet permet aussi de répondre aux questions basiques telles que les coordonnées de l'entreprise, un plan d'accès, les horaires d'ouverture etc etc. Très vite, une fois que le site vitrine est en ligne, les entreprises se rendent compte qu'un site peut aussi permettre de fidéliser leurs clients (grâce à la newsletter par exemple ou aux fils RSS). Enfin, un site internet permet de créer de nouvelles opportunités de business et pourquoi pas de vendre en ligne. Quand une plate-forme est optimisée pour le référencement naturel comme UGAL, le simple fait d'alimenter son site régulièrement en parlant de son métier, permet à terme d'attirer une clientèle ciblée. Le fait de choisir une solution évolutive est donc un critère clé. Malheureusement, les entreprises se rendent rarement compte de cet aspect lorsqu'elles créent leur site. Elles focalisent sur un look et des fonctionnalités à un instant T, sans sous-peser l'importance de pouvoir faire évoluer sa solution sans surcoût.

5/ Quels conseils donneriez-vous à un créateur qui souhaite lancer son activité ?

Ne pas oublier de vendre. Certes le produit, sa qualité, son packaging sont aussi importants. Mais si vous ne réfléchissez pas en amont aux aspects commerciaux et notamment aux moyens à mettre en place pour faire connaître et vendre votre produit ou votre service c'est la source de toutes les déceptions. On peut avoir le meilleur produit du monde, si on ne se donne pas les moyens de le faire connaître et de le distribuer, il ne se vendra pas tout seul. Un site web et une campagne de référencement peuvent être un bon vecteur de ventes.

Retrouvez Mathilde Bohrmann sur son Blog : humour, coups de gueule et bons conseils garantis !

Vous souhaitez réaliser votre site Internet en toute simplicité ? entreprise-facile en partenariat avec Ugal, vous fait bénéficier d’une réduction de 50% sur votre premier mois d’abonnement. Pour cela, inscrivez sur le formulaire d’enregistrement le code affilié : UL0907. Rendez-vous sur le site d’Ugal pour découvrir les offres.