author Publié par incwo2 Thu, 07 Jun 2007 08:22:47 GMT

Priscilla Rozé-Pagès est la créatrice du site débitcrédit.fr. 6 mois après le lancement de son site internet, nous lui avons proposé une interview pour faire le point sur cette aventure entrepreneuriale et partager son expérience.

1/ Quelles étaient vos motivations pour la création d’entreprise ?

J’ai voulu créer mon entreprise pour être mon propre patron et n’attendre la validation de personne pour pouvoir avancer ! Vous décidez, vous y aller. Bien entendu, vous décidez après avoir analysé votre marché, discuté avec vos associés, clients ou partenaires, ... Une fois que la décision est prise, pas besoin de traîner pour la mettre en oeuvre ! Et ça, c’est top ! Certes, il faut être prêt à en assumer les avantages et les risques. Mais quelle liberté d’action !

2/ Comment vous est venue l’idée de créer DébitCrédit.fr ?

Tout d’abord, pour répondre au besoin répandu de pouvoir faire ses comptes simplement et rapidement. Il faut savoir que la deuxième utilisation du web concerne la consultation de ses comptes bancaires en ligne. Hors les banques ne vous donnent pas la possibilité « d’analyser » votre solde. Où part votre argent ? Comment en êtes vous arrivé à ce montant ridicule alors que vous pensiez ne pas avoir trop dépensé ? Combien pouvez-vous mettre de côté ? Ces questions sont les préoccupations de beaucoup de personnes. De plus, pour avoir été une utilisatrice de Money... son approche est trop « pro » pour un besoin de gestion personnelle. Nous avons donc souhaité créer un outil plus facile d’accès, avec moins de paramétrages et qui vous donne les informations essentielles. D’autre part, pour proposer aux chefs d’entreprises et commerçants de petite taille, une solution simple et accessible qui leur permette d’assurer la gestion courante de leur activité et de suivre leur trésorerie. Une autre donnée intéressante à connaître sur ce point : 38% des défaillances des TPE sont dues à une mauvaise gestion de trésorerie. Nous avons donc voulu donner une solution à ce problème.

3/ Quelles ont été vos plus grandes sources de satisfaction… ?

Tout au long de mon parcours de création, plusieurs étapes ont été sources de satisfaction :

  • La 1ère : lorsque j’ai eu plus de 1.000 inscriptions pour tester la beta de debitcredit durant l’été 2006. C’était pour nous un 1er succès
  • La 2ème, lorsque, enfin, notre site a été en ligne, officiellement, en mode d’exploitation normal et que 10 clients se sont abonnés dès la 1ère semaine !
  • La 3ème : le fait d’avoir eu certaines retombées presse sans les avoir sollicitées et, qui plus est, avec un avis très favorable donné par des journalistes connaisseurs du web . Cela a été le cas notamment pour l’article du magazine « Micro Hebdo ».

4/ …et plus grandes déceptions ?

La plus grande déception... c’est que les ventes ne correspondent pas à celles que nous souhaitions et que le trafic soit faible. Mais tout est lié. Nos taux de transformation « Visite=>Ouverture de compte=> Passage en mode payant » sont bons. Notre principal souci : le nombre de visites jour ! Nous avons un gros travail à faire sur ce point, car, en gardant nos même taux de transformation mais en multipliant nos visites, nous serions les « rois» !!

5/ Vous est-il facile de concilier, chaque jour, vie professionnelle et personnelle ?

Pour ma part, oui. C’est une organisation à trouver, mais c’est aussi un mode de vie. J’adore mes enfants (j’en ai 3) mais je ne conçois pas ne pas travailler. Donc, consacrer du temps à ma vie professionnelle fait partie de mon équilibre. Pour autant, ce n’est pas simple tous les jours d’assumer la pression de son business et en même temps d’assumer ses 3 enfants qui, dès que vous rentrez, souhaitent jouer avec vous, vous posent 36.000 questions, vous appellent continuellement « maman, maman »... pour une raison ou une autre. Cela fait donc des journées bien remplies. Mais j’aime ça.

6/ Quels conseils donneriez-vous à un créateur d’entreprise ?

Vas-y fonce. Poses toi les bonnes questions sans trop tergiverser non plus. Il y a un moment où il faut se lancer même si tout n’est pas clair dans sa tête. Quand on en a envi, il faut le faire, sinon, on le regrettera toute sa vie. Il faut ensuite être conscient que cela demande beaucoup de temps, beaucoup d’efforts, que tout n’est pas rose et qu’être salarié est assez confortable au regard du statut de chef d’entreprise. Pour autant, je ne reviendrai jamais en arrière.

Deux autres petits conseils :

  • Il faut rencontrer du monde, s’intégrer dans des réseaux
  • Il faut penser, au moment de l’élaboration de son projet, autant aux aspects techniques qu’aux aspects commerciaux et communication. Notamment sur le web. Il est important que votre site soit bien fait et fonctionne techniquement, c’est évident. Mais il ne faut pas oublier, durant la phase de développement, de commencer à prospecter, à créer des partenariats, à faire parler de vous... car, le jour où tout se lance, vous avez besoin d’avoir un minimum d’audience qui vous écoute !

Vous pouvez retrouver Priscilla sur son Blog, debitcredit.fr. Et vous, Quelles sont vos joies et frustrations d'entrepreneurs ? Quels moyens avez-vous mis en place pour surmonter les épreuves les plus délicates ?