author Publié par incwo Wed, 23 May 2007 19:12:00 GMT

J’ai tant apprécié l’interview de Penelope Trunk que je lui en ai redemandé. Voici sa liste des 9 plus grands mythes du lieu de travail :

1. Vous serez plus heureux avec un travail que vous aimez.

La corrélation entre votre bonheur et votre travail est surévaluée. Les facteurs les plus importants sont, de loin, votre niveau d’optimisme et vos relations personnelles. Si vous êtes pessimiste, un emploi formidable ne pourra pas surpasser cela. (Pensez aux idiots qui vous dirigent.) Et si vous avez des amis et une famille formidables, vous pouvez probablement être heureux et détester votre travail (imaginez un éboueur qui serait amoureux).

2. Changer de job régulièrement est mauvais

Changer de job régulièrement est une des meilleures manières de maintenir la passion et l’épanouissement personnel dans votre carrière. Et voici une bonne nouvelle pour ceux qui le font : La plupart des gens occupent 8 emplois différents entre 18 et 30 ans. Ce qui signifie que la plupart des jeunes qui travaillent changent d’emploi régulièrement. Les responsables du recrutement n’ont donc pas d’autre choix que de recruter des personnes qui changent d’emploi régulièrement. Surfez sur cette vague et essayez de nombreux emplois vous-même.

3. Le plafond de verre existe encore

Le plafond de verre n’existe plus, non pas parce que les gens l’ont traversé, mais parce que plus personne ne regarde au dessus. La vie au-dessus du plafond de verre est faite de 100 heures par semaines, à travailler pour quelqu’un d’autre, sans temps libre pour la famille et les amis. Et ce ne sont pas seulement les femmes qui disent non au niveau supérieur: Les hommes aussi. Les gens veulent personnaliser leur succès, pas escalader les échelons de quelqu’un d’autre. Donc, si plus personne n’escalade jusqu’en haut, le plafond de verre ne maintient personne en bas.

4. La politique de bureau revient au commérage

Les personnes les plus efficaces dans la politique de bureau sont celles qui sont génialement agréables. La politique de bureau revient à aider les gens à obtenir ce qu’ils veulent. Ceci signifie que vous devez prendre le temps de comprendre ce qui est important pour eux et réfléchir à la façon dont vous pourriez les aider à l’obtenir. Si vous faites cela, vous n’avez pas besoin d’attaquer violemment qui que ce soit, ni de les manipuler. Votre attention authentique inspirera aux autres l’envie de vous aider quand vous en aurez besoin.

5. Faites du bon travail, et tout ira bien

D’une part, personne ne saura ce que vous faites dans votre cube si vous ne le dites pas. Donc, lorsque vous travaillez bien, faites le savoir. Ce n’est pas fou de sonner sa propre corne – Il est fou de croire que quelqu’un le fera pour vous. D’autre part, si vous faites du bon travail mais que vous êtes un imbécile, les gens jugeront votre travail comme étant inférieur. Vous pourriez donc dire qu’un bon travail n’est important que si vos collègues apprécient en entendre parler.

6. Vous avez besoin d’un bon curriculum vitae

Seulement 10% des emplois viennent de l’envoi aveugle d’un CV. La plupart des gens trouvent leur emploi en augmentant la taille de leur réseau. Lorsque vous avez un contact, les personnes regardent votre curriculum vitae pour s’assurer qu’il n’y a pas de drapeau rouge. Vous avez donc besoin d’un CV efficace et d’un excellent réseau. Cela signifie que vous devriez arrêter de stresser sur le choix du verbe à utiliser sur la deuxième ligne de votre troisième emploi. Allez parler à quelqu’un à la place.

7. Les personnes avec de bons réseaux sont de bons « réseauteurs »

Vous avez simplement à vous rendre agréable, à vous intéresser aux gens que vous rencontrez, et à rester en contact avec les gens que vous appréciez. Cela créera un groupe de personnes seront prêtes à vous aider car elles vous connaissent et vous apprécient. Utilisez Linkedin ou Viadeo pour augmenter ces réseaux, et vous vous serez créé très facilement un réseau très fort, simplement en fréquentant des personnes que vous appréciez.

8. Travaillez dur et de bonnes choses viendront

Tout le monde peut travailler 70 heures par semaines. Cela ne signifie pas que vous fassiez du bon travail. Voici donc une idée : Assurez-vous de ne pas être la personne qui travaille le plus dur. Prenez de longs repas. Faites en sorte de terminer toutes vos tâches en avance. Une grande réflexion nécessite de l’espace, de la flexibilité, et du temps. Laissez donc les gens voir que vous fixez le mur. Ils sauront que vous êtes une personne avec de grandes idées, et prendre le temps d’y réfléchir vous rend plus valorisant.

9. Créez-vous une image de marque brillante !

Il n’y a pas de formule magique pour mener une grande carrière, si ce n’est d’être vous-même. Vraiment vous-même. Sachez qui vous êtes et ayez l’humilité de comprendre que le savoir est un voyage qui ne s’achève jamais. Trouvez comment faire ce que vous aimez, et vous y serez excellent. Offrez votre personnalité vraie et de bonne nature aux autres personnes et vous aurez un très bon réseau. Ceux qui tiennent en tant que leaders ont une authenticité notable qui leur permet de se créer des opportunités de contacts pleines de sens avec une très grande variété de personnes. L’authenticité est un outil pour changer le monde en faisant le bien.

L’article qui précède est la traduction de l’article «The Nine Biggest Myths of the Workplace by Penelope Trunk» de Guy Kawasaki. La traduction et publication sont autorisées par l’auteur: retrouvez régulièrement sur notre blog les articles de Guy Kawasaki.

Guy Kawasaki est Directeur de Garage Technology Ventures, une société de capital-risque qui investit tôt dans les sociétés. Guy est également éditorialiste pour Entrepreneur Magazine. Auparavant, Guy avait le titre d’Apple Fellow chez Apple Computer, Inc. Guy est l’auteur de huit livres, incluant L’art de se Lancer, Rules for Revolutionaries, How to Drive Your Competition Crazy, Selling the Dream, and The Macintosh Way. Guy possède un BA de l’Université de Stanford et un MBA de l’UCLA, ainsi qu’un Doctorat honorifique du Babson College.

Technorati :